Feuilletons, faits divers et grands reportages. La Littérature au prisme médiatique et sensationnaliste

L’histoire littéraire distingue généralement de manière radicale le sensationnalisme des faits divers et la Littérature légitime des grandes plumes. Ce cours voudra montrer au contraire combien, du XIXe siècle jusqu’à nos jours, le crime, l’exotisme et le scandale ont été non seulement des arguments de vente mais aussi de puissantes sources d’inspiration pour les écrivains, au-delà même de la littérature de genre (roman policier, roman noir et roman d’aventures…). A travers un vaste parcours allant du XIXe siècle à l’époque contemporaine, le cours s’intéressera à de nombreux écrivains : Honoré de Balzac, George Sand, Émile Zola, Joseph Kessel, Georges Simenon, Colette, Maryse Choisy, Marguerite Duras, Florence Aubenas et Emmanuel Carrère pour étudier la manière dont leur implication dans les écritures de presse les plus sensationnalistes a engendré des évolutions littéraires majeurs. L’enjeu du cours sera aussi de mettre à l’honneur des écrivaines françaises dont l’importance a souvent été minorée par la réception et la postérité. Le cours s’intéressa aux imaginaires médiatiques, à leurs impensés idéologiques mais aussi à la manière dont le prisme médiatique permet de constituer en sujets littéraires les invisibles, les sans-voix, les marginaux. Le cours abordera les thématiques suivantes : 

  • Le roman-feuilleton romantique et sa mise en scène des bas-fonds, du crime et du surhomme
  • Le fait divers comme matrice romanesque
  • Le réalisme médiatique de Balzac à Zola
  • Le grand reportage exotique chez les invisibles et les marginalisés
  • Le roman noir et ses liens avec des magazines à scandale comme Détective, Radar
  • Les hybridations entre littérature, cinéma et télévision
  • La force de questionnement de l’imposture médiatique et du scandale
  • Le retour contemporain de la littérature du réel
  • L’invention de la non fiction à la française avec ses spécificités (exofiction, fait divers romancé…) 

Ce cours a pour ambition d’offrir des outils d’analyse combinant l’histoire littéraire, l’histoire culturelle, les media studies, les études culturelles, les women’s and gender studies et une approche fine en close reading des textes, des images et des supports.